© PHOTO BONNAUD GUILLAUME

« N’importe quoi ! »

Églantine a bouclé son troisième marathon, dans la nuit pluvieuse de Bordeaux. Une course surprenante, à tous points de vue. Elle livre anecdotes personnelles et critiques constructives à l’organisation, manifestement pas au niveau. Ce qu’elle ne dira finalement pas, c’est que cette course représente son record sur la distance…

Lire la suite

Publicités

Dans les foulées d’Eglantine : « Cogito ergo sum ! »

Se recentrer. Se simplifier. Savoir ce que l'on a fait pour prendre le départ et avoir confiance dans cette préparation.

J-2 : se recentrer. Se simplifier. Savoir ce que l’on a fait pour prendre le départ et avoir confiance dans cette préparation.

Le vendredi d’avant-marathon, le cerveau tourne à plein régime. Les questions, les doutes, les craintes se bousculent. C’est normal et sans grande importance. La course arrive, qui va balayer ces incertitudes. Eglantine nous livre ses impressions, ses sensations avant la course… C’est désormais à elle, à vous de jouer ! Soyez sereins, soyez bons, prenez du plaisir… en pensant à la ligne ! Lire la suite

Paris 2008 : « Un No Négo intense sur 7 kilomètres »

Le marathon de Paris est l'un des plus denses sous les 3 heures. Malgré la difficulté de son parcours plus complexe que Berlin, Rotterdam, Amsterdam ou Chicago. (photo marathon de Amsterdam)

Le marathon de Paris est l’un des plus denses sous les 3 heures. Malgré la difficulté de son parcours plus complexe que Berlin, Rotterdam, Amsterdam ou Chicago. (photo marathon de Amsterdam)

Un de nos contributeurs, Eric, vous raconte son marathon en moins de 3h à Paris. Impressions sur le parcours, perception des temps forts et gestion des temps faibles, lucidité pour appliquer la stratégie sur les 30 premiers kilomètres et volonté de ne rien lâcher sur la fin. Prenez ce que bon vous semble dans ce compte-rendu d’un anonyme parmi 35000 autres.
Lire la suite