Entre courir et voler, il n’y a qu’un pas…

Travailler régulièrement sa foulée grâce à la PPS, c'est s'assurer une fin de course moins traumatisante pour les articulations et les tendons.

Travailler régulièrement sa foulée grâce à la PPS, c’est s’assurer une fin de course moins traumatisante pour les articulations et les tendons.

Il y a autant de foulées que de coureurs. Rasantes, bondissantes, fréquentes, courtes, amples.  Sur l’avant-pied ou le talon. La Préparation physique spécifique (PPS) n’a pas pour objectif de changer votre foulée. Elle cherche à l’optimiser et à en renforcer les mécanismes musculaires, articulaires et tendineux. Lire la suite

Publicités

Au pied de l’alerte

Si vous chouchoutez vos muscles, n'oubliez pas aussi de prendre soin de vos pieds. Vous aurez besoin d'eux !

Si vous chouchoutez vos muscles, n’oubliez pas aussi de prendre soin de vos pieds. Vous aurez besoin d’eux ! Photo (c) U-Run

Préparer ses muscles et gonfler son mental. Pour parcourir la distance référence, c’est bien sûr indispensable. Mais pas encore suffisant. Savoir anticiper les petites gênes qui au bout de plusieurs heures deviennent de véritables souffrances, est aussi un atout indéniable. Conseil du jour : comment éviter les ampoules. Lire la suite