Deux mois à vous

Image

8 semaines pour mémoriser son allure marathon, apprendre la musique de sa foulée et de son souffle.


Voici selon nous la structure idéale d’un plan premier marathon sur 8 semaines, étant entendu que le coureur a déjà une pratique régulière (au moins deux séances par semaine) de la course à pied depuis au moins 6 mois. Bonne préparation à toutes et tous et à Églantine. Lire la suite

Publicités

Dans les foulées d’Églantine : le fractionné fondateur

Etre capable d'accélérer ses séries de 500, alors que la séance dépasse les 1h45 de course... Idéal pour repousser les limites le jour de la course.

Etre capable d’accélérer ses séries de 500, alors que la séance dépasse les 1h45 de course… Idéal pour repousser les limites le jour du marathon.


La 5e semaine d’un plan marathon (8 semaines) est la période charnière de la préparation. La plus chargée, la plus longue. Il faut sortir de cette semaine, sans lassitude, en ayant réalisé de belles séances progressives. Églantine nous raconte ses 20X500, réalisés en nature. Lire la suite

Tous en piste

Piste_athlé

Réussir ses fractionnés, c’est avoir identifié chaque marque de la piste. C’est aussi avoir mémorisé ses temps de passage, tous les 100 mètres.

La préparation marathon, est une affaire de mesure. Ni trop, ni pas assez. Accumuler sans trop charger. Mais c’est aussi une affaire de mesures. De mètres parcourus, de kilomètres avalés. De distance et de temps. Petit tour (de piste) des repères visuels et chronométriques à mémoriser… Lire la suite