« Ma plus belle réussite sportive… »

Le départ des joëlettes, quelques instants, avant le peloton des coureurs

Le départ des joëlettes, quelques instants, avant le peloton des coureurs

Sébastien, coureur émérite, s’est engagé dans un beau projet : soutenir financièrement, avec son entreprise Axens, L’Etoile de Martin, une association qui lutte contre les cancers pédiatriques. Mais aussi courir les 20 kilomètres de la Paris Saint-Germain, aux côtés d’un enfant, embarqué dans une joëlette. Récit d’une journée émouvante et sportive.

– Céline, bénévole au sein de l’association Etoile de Martin a préparé un montage photo : une superbe séquence très émouvante :
http://www.youtube.com/watch?v=-8nHsKDRmbk&feature=youtu.be

– Pour revivre la genèse de ce projet, les entraînements de Sébastien et de ses collègues, cliquez ici.

26 Mai 2013, ça y est, on y est … Ce jour, on le connaît depuis le mois d’octobre 2012, date de départ de ce beau projet. Alors que le printemps n’est toujours pas au rendez-vous, les étoiles parties trop tôt ont fait un petit miracle de là-haut pour nous offrir une journée, certes fraîche mais surtout sèche, pour ne pas gâcher la fête.
Pour un départ prévu à 7h55 chacun de nous s’est levé très tôt pour rejoindre la ligne de départ autour de 7h15. A mon arrivée à 7h, les nombreux bénévoles de l’Etoile de Martin sont déjà là et pendant 45 minutes, le sourire et la bonne humeur sont de rigueur : montage des joëlettes, distribution des dossards et des tee-shirts. Pour moi, sur ce point de rendez-vous, il y a eu des  arrivées très émouvantes : celles des enfants bien sûr. Mais aussi celle de mes collègues, venus pour l’occasion du Gard (de Salindres exactement). Respect à eux.

3 joëlettes à l’assaut du Mont Valérien
Elsa, 9 ans, est la première sur place. La joëlette est une première pour elle, mais elle n’a aucune appréhension. On est en train de faire connaissance avec elle quand Maxime, 5 ans, arrive avec son frère Thomas, 7 ans. L’ainé prendra place dans la 3ème joëlette, pour accompagner son petit frère tout au long de cette belle aventure.

Photo de groupe avant le départ

Photo de groupe avant le départ

Chacune des équipes est accompagnée par 2 ou 3 bénévoles de l’Etoile de Martin, c’est génial. Dans mon équipe, j’ai la chance d’avoir Jérôme, Guillaume et Laurent, le papa de Martin, étoile partie en 2006 qui a donné le nom à cette association. Dans mon premier récit (cliquez ici pour relire la préparation de Sébastien et de ses collègues), je vous avais expliqué comment j’avais connu cette association en 2008. Courir aux côtés de Laurent, 5 ans après notre première rencontre est forcément quelque chose de particulier.

L’organisation de la course Paris Saint Germain nous fait un bel hommage en nous laissant partir quelques minutes avant les autres concurrents. Ce départ fut une émotion très intense pour toutes et tous.

Le départ est donné dans le bois de Boulogne au niveau des Jardins d’Acclimatation. Très vite, la joëlette des pompiers nous double. Les réveils matinaux, ils connaissent. De notre côté, les premiers kilomètres permettent aux collègues salindrois de se familiariser avec la joëlette. Contrairement à nous, ils n’avaient pas pu s’entraîner avec l’engin. Ils sont très vite au point. Tant mieux car le 4ème kilomètre marque le passage au pont de Suresnes et le début de l’ascension du Mont Valérien.

Le plein d’encouragements et 12600 euros récoltés
Le moins que l’on puisse dire c’est que l’échauffement est alors terminé. Ensuite, la descente vers Rueil-Malmaison, marquée par une nette accélération du rythme. Certainement l’adrénaline de retrouver nos supporters dans la ville de notre siège social. Avec surprise, au 9ème kilomètre, on rattrape et dépasse la joëlette des pompiers ! L’accueil au stand Axens au km10 fut génial. Il est 8h40 un dimanche matin mais notre PDG, notre DRH , notre responsable Communication et tous nos supporters sont là.

Image_003A l’approche du stand Axens, le fac-similé du chèque que l’on transporte depuis le départ est porté fièrement par Elsa. Nous nous arrêtons quelques minutes au stand pour prendre quelques photos avec nos supporters, les responsables de l’association Etoile de Martin et remettre le chèque de 12 600 euros qui correspond au montant cumulé du sponsorship de l’entreprise et de la collecte auprès des salariés et de leurs proches.

Image_004Nous pouvons être fiers de cette somme ! Très fiers même … Notre PDG et notre DRH remettent le chèque à Marie-Claire représentante de l’Etoile de Martin.

Motivation, compétition… Emotion
Pendant cette courte pause, les pompiers nous sont repassés devant, on ne les reverra certainement plus …Nous voilà repartis pour les 10 derniers kilomètres dans un cadre somptueux, en bord de Seine, notre terrain d’entrainement pour les sorties du midi en semaine. Elsa continue à nous encourager avec son sifflet. A chaque kilomètre ou presque, on entonne un petit cri de guerre pour entretenir la motivation. Les kilomètres filent et à l’approche du 15è kilomètre on commence à apercevoir St Germain en Laye et son château perché. Au 18è kilomètre, on a de nouveau en ligne de mire nos amis les pompiers qui repartent après une courte pause au dernier ravitaillement.
Dans l’équipe, y’a que des compétiteurs. Pour vous donner une idée, ils sont 3 entre 34’ et 38’ au 10 km. Et le dernier défi sportif de cette course c’est donc de faire la montée du château… à bloc. Le rythme est affolant dès les premiers mètres de pente. On « dépose » les pompiers sous la flamme rouge et on redouble pas mal de concurrents sur ce dernier km de montée. Elsa est aux anges !

Joëlettes à l’épaule pour passer la ligne
A 100 mètres de la ligne, petite pause pour finir groupé. Mais comme toute l’équipe a tout donné, quand on se retourne tout le monde est déjà là ! On avait vraiment une équipe de combattants, sacrément armés pour se défoncer et lutter contre les cancers pédiatriques.

Image_005

Arrivée d’Elsa et de son équipe : 20kms en 1h43. Une sacrée performance !

 

Quand je préparais mon marathon, je me rappelle du message de notre coach @votremarathon : à la fin de la course, quel que soit l’état de fatigue, quel que soit le temps, on lève les bras. Sur notre défi,  c’est un peu la même chose. Notre coach Vincent Orgueil nous avait prévenus, on passe la ligne la joëlette à l’épaule.
Elsa n’était pas peu fière. Et personnellement, beaucoup, beaucoup d’émotion. Un moment inoubliable. 1h43 au chrono. C’est passé à la vitesse de la lumière … certainement celle des étoiles parties trop tôt.

Arrivée de Thomas

Arrivée de Thomas

A peine la ligne franchie, je discute avec Elsa et ses parents, très émus aussi. Pendant ce temps, plusieurs membres de l’équipe rebroussent chemin à la rencontre des deux autres joëlettes Axens qui s’attaque à la dernière montée. C’est aussi cela la solidarité. Les deux équipes qui accompagnaient Maxime et son grand frère Thomas bouclent ces 20 bornes en moins de 2 heures. Chapeau les champions. Le moment où les joëlettes sont portées sur la ligne est vraiment inoubliable…

Arrivée de Maxime

Arrivée de Maxime

Une petite rose pour les 4 mamans qui ont couru et les mamans des enfants que l’on a portés, c’était la fête des mères ce 26 mai mais elles étaient aussi avec nous pour la fierté de leurs enfants.

La photo souvenir est aussi un grand moment, l’accomplissement d’un très beau projet. J’ai été très touché par le témoignage de mes collègues qui sont venus me dire qu’ils avaient adoré cette matinée. Les salindrois sont même partants pour que l’année prochaine, on refasse quelque chose avec l’Etoile de Martin proche de l’usine. On fera tout pour leur rendre la pareille. Je crois que pour servir positivement l’esprit d’entreprise, il n’y a pas mieux que ce genre d’expérience.

Image_010Sur cette course, nous avons été suivis par Jean-Pierre (running reporter).
Pour écrire son article, Jean-Pierre m’a demandé de m’exprimer sur les similitudes entre le sport et l’entreprise. Mon sentiment, c’est que dans une entreprise comme dans le sport, quand on se donne à fond, on y trouve l’épanouissement. Et puis, dans un défi sportif comme le nôtre, le collectif prime avant tout, je crois que dans une entreprise c’est la même chose. Vous pouvez avoir les meilleurs collaborateurs, dans le cas où ils ne travaillent pas bien ensemble, vous ne progressez pas.
http://runreporterrun.wordpress.com/2013/05/29/suivez-letoile-de-martin-2/).

Image_009

Maxime et Thomas, très fiers de leur médaille.

  Je finis ce récit en adressant un grand MERCI à mon entreprise Axens : ses dirigeants pour avoir validé et soutenu le projet, l’équipe Communication pour avoir su le mettre en valeur et l’ensemble de ses salariés qu’ils soient coureuses ou coureurs, supporters ou généreux donateurs à notre collecte. 

J’étends aussi ces remerciements à mes proches et ceux de mes collègues qui nous ont aidés pour faire grimper la collecte. Leurs témoignages ont été une force pour avancer.

Elsa, après l'arrivée, médaille autour du cou.

Elsa, après l’arrivée, médaille autour du cou.

MERCI aussi aux bénévoles de l’Etoile de Martin, très nombreux autour de nous ce 26 Mai 2013 et chapeautés d’une main de maître par Vincent.

Pour celles et ceux qui ont lu ce récit, si monter un projet de ce type avec votre entreprise vous tente, n’hésitez à vous rapprocher de Vincent Orgueil, vincent.orgueil@letoiledemartin.org

Publicités

3 commentaires sur “« Ma plus belle réussite sportive… »

  1. Pingback: Suivez l’Étoile de Martin | Run, reporter, run…

  2. Un très grand merci à « Votre marathon » pour le soutien sur ce projet qui me tenait à cœur. Grâce à vous, l’association l’Etoile de Martin se fait connaitre et c’est cela le plus important pour la santé des enfants.

  3. Pingback: Running solidaire : courir pour un enfant | Votre Marathon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s