Thonthon reporter…

2 directs avec sa radio, quelques images insolites comme cette Tour Eiffel mobile. (photo Michaël)

2 directs avec sa radio, quelques images insolites comme cette Tour Eiffel mobile. Sur son marathon, Aurélien a fait le boulot. 2 fois. (photo Michaël @laflecheblonde)

On les appelle journalistes de terrain. Certains font le pied de grue devant les tribunaux. D’autres couvrent les plus grands conflits. Lui, a choisi de courir le marathon de Paris. Direct commenté !

Ah. Le voilà. C’est donc ça, le mur. Le moment redouté, quand tes jambes te disent qu’elles en ont marre de gambader. Moment redouté oui. Sauf que là, je suis surtout soulagé qu’il arrive si tard, au 37ème. Surpris d’être allé si loin. Parce que se présenter sur la ligne de départ de son 1er marathon après une préparation… aléatoire, ça n’incite pas à l’excès de confiance…

Réveil à 6h, l’heure du Gatosport a sonné. Pas si mauvais pour un mélange de poudre et d’eau. 7h30, ne rien oublier. La première épreuve de la journée. 8h45, je suis sur les Champs-Élysées, devant le Fouquet’s. Il n’y a rien à fêter, on attend patiemment de pouvoir entrer dans le sas. Celui des 4h15. Je discute avec Denis, la quarantaine. On partage notre appréhension de cette première fois. « Plus c’est long, plus c’est bon », oui ben on verra ça dans 42km195.

9h35, enfin le départ, alors que les pros doivent déjà approcher du bois de Vincennes. Je garde en tête ce conseil : partir doucement. Dès le km2, Denis accélère. Adieu. Ma seule chance d’aller au bout, c’est en gérant. KM10, 1h02 de course, tout va bien.

KM14, il est bientôt 11h. Coup de fil de la rédaction pour le 1er direct à l’antenne. Oui parce qu’avec mes camarades d’Europe 1, Pierre de Cossette et Martin Feneau, on s’est dit que quitte à morfler, autant le faire partager. Ça nous faisait marrer. Et les chefs ont dit OK. Et ça nous a moins fait marrer… Maintenant, il fallait juste éviter le ridicule. Et finalement… Plus qu’une contrainte, ça a été une aide, un repère. Pendant ce temps, on ne pensait pas à l’état de nos jambes.

KM22,5 : le semi est passé. Je n’ai jamais couru aussi longtemps, amenez-moi Frédéric Lopez, on peut tourner « Voyage en terre inconnue ». Et là, le baiser de ma chérie, la tape sur l’épaule d’un pote font vraiment beaucoup de bien.

KM30, je croise 2 Tour Eiffel. La vraie, sur la gauche et une autre, installée sur un coureur. Je vois aussi 2 Bunnies façon Playboy tout droit sorties de chez Hugh Hefner. Les spectateurs aiment beaucoup. Je leur donne « Mansion assez bien ». Ah, c’est l’heure du 2eme direct, un mini-multiplex avec Pierre au km40 et Martin au km38. Je viens de passer le km31, de dépasser Superman, de gober mon 4ème gel. Sur le bitume, je vois « ECOLE, RALENTIR ». Bon ok, si c’est écrit… Le genre de moment absurde comme quand tu vois le panneau de limitation de vitesse à 80km/h et que tu es coincé dans les bouchons.

KM35, les jambes sont dures… mais maintenant, il faut aller au bout. Je me dis que je vais m’arrêter un peu, marcher. Mais mon MP3 a décidé de lancer « Niggas in Paris ». Jay-Z et Kanye West l’ont décidé, la pause attendra, impossible de s’arrêter avec ça dans les oreilles.

KM39, je n’écoute plus que mes jambes : elles veulent une pause étirements. Je repars, je me dis que je vais y arriver. Je souris. Enfin, je crois. Ça devait plutôt ressembler à une grimace. Et jusqu’au KM42,195, c’est l’effet « adrénaligne d’arrivée » qui me porte. Ça y est. 4h33.

Soulagement, fierté, T-shirt Finisher, pieds en compote, mollets et cuisses en feu. Je sais que je vais souffrir pendant 3 jours. Chaque marche d’escalier sera plus haute que la plus hot de tes copines. Je ne sais pas si c’est la fièvre… mais je crois que j’ai envie de recommencer.

Aurélien @afleurot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s